Écolodge Teahupoo Maison d’Hôtes Vanira Lodge

Vanira Lodge pension de famille Presqu'île de Tahiti @Hervé Bré EnezGreen
Vanira Lodge pension de famille Presqu'île de Tahiti @Hervé Bré EnezGreen
Vanira Lodge pension de famille Presqu'île de Tahiti @Hervé Bré EnezGreen
Vanira Lodge pension de famille Presqu'île de Tahiti @Hervé Bré EnezGreen
Vanira Lodge pension de famille Presqu'île de Tahiti @Hervé Bré EnezGreen

Immergé dans la forêt tropicale de Tahiti, cet écolodge au charme fou offre une vue imprenable sur le lagon et se trouve à proximité du spot mythique de surf de Teahupoo.

Le charme fou et écologique de Vanira Lodge

Vanira... Vanille en tahitien, évoque la douceur exotique des lieux. Entre forêts de mape et cocoteraies, cascades, rivières et plages vierges de sable noir, on a l’impression de découvrir le Tahiti originel peint par Gauguin.

Immersion au cœur du Tahiti originel

Au travers des feuilles de pandanus, des criques enchanteresses et du bruit sourd des vagues qui s’échouent sur le récif, la présence du mana, le pouvoir sacré des Polynésiens, est plus forte que jamais...

Situé sur la côte-ouest, face au soleil couchant, l’écolodge est accessible par un chemin de bord de mer qui prolonge la route principale de Papeete. L’intégration dans le paysage grandiose de la Presqu’Ile est particulièrement bien réussie. Les bungalows se sont glissés sous les frondaisons de la forêt tout en conservant une magnifique vue vers le lagon.

Depuis le Vanira, perché dans la montagne, les Aficionados du surf peuvent évaluer la puissance de la vague qui se brise perpétuellement sur la barrière de corail ou, rien qu’au grondement sourd de la mer, peuvent imaginer la vague qui les accueillera sur le spot de Tuahupoo le matin venu !

Au total, huit bungalows pouvant héberger jusqu’à 6 personnes sont dispersés dans un parc de 2 hectares. Chaque unité est équipée d’une cuisine et d’une salle de bain privées ainsi que d’une terrasse avec bain de soleil, table et chaise. Un coin privilégié pour admirer le panorama en toute sérénité, sans manquer le coucher de soleil qui embrase littéralement le paysage. Deux nouveaux fare ont été construits récemment avec jacuzzi et climatisation à l’attention des clients à l’âme « Robinson dans le confort »...

Fabrication locale et traditionnelle de l’écolodge

Les fares sont réalisés en matériaux naturels collectés sur place, en particulier bois et bambou. Les bois ont été choisis et obtenus suite à l’abattage des arbres lors de l’implantation de l’écolodge. Le aito, bois d’une robustesse légendaire est largement utilisé, y compris ses branches les plus fines qui servent pour l’ameublement des bungalows et du fare pote. Il provient exclusivement de la propriété.

Ornés de fleurs locales, de tifaifais, sorte de patchworks polynésiens, de coquillages et de sculptures en bois, les fare sont décorés avec un goût rare.

La maçonnerie fait usage des pierres volcaniques ramassées dans la rivière qui associées à la chaux ont permis de construire les murs des pièces d’eau. Les habitats sont spacieux, clairs et bien aérés, ce qui est un gage de confort sous les tropiques. Certains bungalows possèdent une toiture couverte d’un substrat végétal de pandanus complanté qui procure la fraîcheur désirée et donne un cachet et un sentiment d’immersion totale dans le végétal. Les réalisations sont l’œuvre d’architectes et artisans spécialisés dans la réalisation d’habitats naturels.

Les jardins et abords des bungalows sont joliment complantés de fleurs locales. Un plan d’eau couvert de nénuphars et une piscine complètent agréablement le tableau.

L’eau utilisée sur le site provient d’une source située au-dessus de la propriété dans la montagne. Un système de filtration en céramique permet de rendre l’eau potable. Vous pouvez néanmoins faire bouillir l’eau en cuisine ou acheter de l’eau minérale par sécurité.

Le tri sélectif des déchets est effectué.

Découverte du spot mythique de Teahupoo

Ça y est, vous y êtes ! La vague mythique de Teahupoo est devant vous et vous pouvez enfin vous confronter à la puissance de cette vague surnommée « la mâchoire ». Mais attention, ce spot réputé est très dangereux, et très risqué les jours de grosses houles. Aussi, si vous ne voulez pas vous faire broyer sur le récif mieux vaut être très expérimenté et particulièrement en forme pour vous y frotter.

Pour les surfeurs qui préfèrent découvrir des spots plus accessibles, il y a de bons sites réputés à proximité, tels que Papara pour les surfeurs expérimentés sur la côte ouest, ou Papenoo pour les amateurs sur la côte est.

Quant à ceux qui préfèrent rester à bord du bateau pour observer les surfeurs, des « taxis boats » les attendent au quai de Teahupoo. Durant les compétitions, sachez que les files d’attente sont longues.

Le bon plan

Pour assurer la sortie, vous pouvez contacter Cindy (tel : 77 72 26).
Fan de ce spot unique au monde, Cindy connait le petit monde de Teahupoo comme sa poche. En dehors des compétitions, elle peut également vous conduire jusqu’au bout de la presqu’île où l’accès ne peut se faire que par la mer. Le paysage qui défile le long de la côte est d’une beauté sauvage à couper le souffle. Dans les falaises escarpées et ornées d’une végétation abondante nichent nombre de colonies d’oiseaux. De juillet à décembre, Cindy vous emmène volontiers en mer pour observer les baleines lorsqu’elles sont signalées.

Découverte des richesses naturelles de la Presqu’île

Faire des kilomètres pour rejoindre la presqu’île de Teahupoo et n’y observer que sa vague mythique est totalement déconseillé ! Vous passerez à côté de trop nombreuses découvertes palpitantes, d’autant que les activités de pleine nature sont nombreuses au sein de la presqu’île et dans les environs.

Côté mer, outre le surf, vous n’avez que l’embarras du choix

Snorkeling

Si vous être en quête d’activités plus zen, le snorkeling est idéal pour découvrir l’univers foisonnant du lagon et évoluer à votre propre rythme dans les eaux chaudes et lipides...

Plongée

La plongée vous permet d’explorer en toute sérénité les sites de Tahiti iti et ses fameux tombants couverts de gorgones. Entre canyons et plateaux coralliens, cheminées et pitons, l’unique club de plongée de la presqu’île, le Tahiti Iti Diving, vous fait découvrir la richesse de la faune et de la flore. Une quinzaine de sites sont proposés pour partir à la rencontre des prédateurs qui transitent dans ce coin, à savoir requins, thons, carangues et raies léopard (...) et admirer murènes, hétérocongres, porcelaine et corail noir...

Kayak

Le kayak est un excellent moyen pour admirer la côte le long de laquelle dégringole la forêt luxuriante.

Whale watching

Tehaupoo est par ailleurs un endroit idéal pour l’observation des cétacés. S’il est possible de croiser le chemin d’une bande de dauphins résidents très joueurs tout au long de l’année, celui des majestueuses baleines à bosse est plus occasionnel ; les mégaptères trouvent dans les eaux polynésiennes les conditions requises pour la mise bas et la reproduction et s’y rendent entre juillet et octobre.

Côté terre, les activités et visites ne manquent pas non plus

Les randonnées

Sculptée par l’ancienne activité volcanique et l’érosion, la Presqu’île offre un éventail de randonnées de grande variété avec une végétation variée et des curiosités géologiques.

Il est possible d’opter pour quelques heures de trekking ou d’organiser de plus longues randonnées assistées par un guide avec bivouac. Le « pari » figure parmi les plus réputées. Cette ballade des falaises permet en deux jours de rejoindre l’autre côte de l’île par un sentier qui grimpe le long des falaises, longe la mer et traverse les criques, torrents et cascades... Dans cette partie de la presqu’île la plus sauvage, la nature est préservée et le dépaysement est garanti. La traversée de la Presqu’île du sud au nord est également très prisée et permet d’embrasser les magnifiques panoramas de Tahiti iti.

Equitation

Sur le plateau de Taravao, il est possible de faire des balades à cheval à travers la forêt et sur les chemins escarpés de terre avec le ranch de Rauvau.

Les musées du Jardin botanique et de Gauguin

À Papeari, quelques kilomètres plus loin en rentrant vers Papeete, se trouvent les musées du Jardin botanique et de Gauguin, où les visiteurs peuvent admirer 25 œuvres originales — peintures, gravures, sculptures, terres cuites — de l’artiste. Créé au début du XXe siècle par Harrisson Smith, un américain passionné de botanique et écolo avant l’heure, le jardin mérite le détour pour sa variété d’espèces d’arbres et de fleurs originaires de diverses régions tropicales en Amérique, Asie et Afrique.

Golf

Un peu plus loin, à Papara, les adeptes des greens seront comblés en découvrant le golf international Olivier Bréaud à 18 trous, situé sur une ancienne plantation de coton puis de canne à sucre.

Contact : Tel : +689 40 57 70 18 / Mail : vaniralodge@mail.pf

à retenir

La splendeur originelle de « Tahiti iti » ★★

Le site : l’écolodge Vanira Lodge est située sur la magnifique presqu’île de Tahiti. Contrairement aux idées reçues, Tahiti mérite que l’on s’y attarde au-delà de la nuit d’hôtel suivant ou précédant votre vol. Loin des vicissitudes de la vie citadine, la presqu’île de Tai'arapu est l’un des endroits incontournables de Tahiti. Les locaux l’appellent « Tahiti iti » qui signifie la petite Tahiti par rapport à l’île principale, « Tahiti Nui ». Formées par deux volcans éteints, les deux îles sont reliées par l’isthme de Taravao. Au bout de cet étroit bras de terre, les visiteurs découvrent un autre visage de Tahiti où la luxuriance de la forêt tropicale contraste avec la puissance limpide des vagues qui s’échouent sur les plages de sable noir. Situé à une heure environ de la capitale, le Vanira Lodge est blotti dans la forêt tropicale sur le contrefort de la montagne et surplombe idéalement le lagon que vous pouvez contempler à loisir depuis votre « fare », bungalow en tahitien.

Un engagement environnemental et une gestion durable ★★

  • Politique environnementale : complètement immergés dans la forêt à 50 mètres d’altitude, les bungalows et les parties communes sont magnifiquement intégrés dans le paysage grandiose de la presqu’île. Les fares sont construits en matériaux naturels locaux, privilégiant le bois, le bambou, les pierres volcaniques. Un substrat végétal de pandanus complanté est utilisé pour certaines toitures, garantissant ainsi une certaine fraîcheur ; la climatisation est bannie des lieux ! Une eau de source filtrée est disponible sur place et le tri sélectif des déchets est effectué.
  • Sensibilisation à l’environnement : au Vanira lodge, les résidents goûtent à la légendaire douceur de vivre à la tahitienne, se laissant bercer au son de l’océan et du ukulélé dans une décoration locale à base de fleurs multicolores, de coquillages et de bois sculpté. Une ambiance sereine qui incite les visiteurs à se fondre dans le décor et à percevoir ce lien si fort qui unit les Polynésiens à leur environnement naturel.

Un écolodge avec tout le confort nécessaire et des activités trépidantes ★★

  • Une prestation de qualité : l’impression de vivre en véritable Robinson Crusoë avec tout le confort nécessaire et un personnel souriant tout en restant connecté : voilà le challenge que relève haut la main le Vanira Lodge. Le petit déjeuner est servi dans le « Fare Pote », la maison commune, qui est à disposition des clients pour le téléphone et la connexion internet — comble du luxe, le Wi-Fi se capte aussi depuis les chambres et la bibliothèque. Les déjeuners et dîners sont servis sur commande ; il est également possible de tester les excellents petits restaurants et snacks locaux situés à proximité. Les poissons du jour y sont toujours délicieux.
  • Diversité des activités de pleine nature :
    • Côté mer, au programme, du surf bien sûr avec la vague mythique de Teahupoo pour les plus expérimentés, des spots plus accessibles tels que Papara sur la côte ouest, ou Papenoo sur la côte est.
      Pour les visiteurs qui ne sont pas complètement accros au surf, sont également proposées des randonnées palmées, des plongées avec Tahiti Iti Diving, du kayak le long de la côte de laquelle dégringole la forêt luxuriante, du Whale watching et du « surf watching » pour suivre les compétitions ou les cessions d’entraînement des surfeurs professionnels et amateurs.
    • Côté terre, les randonnées sont nombreuses au sein de la presqu’île et dans les environs. Il est également possible de faire des balades à cheval à travers la forêt et sur les chemins escarpés de terre avec le ranch de Rauvau. Les musées du Jardin botanique et de Gauguin sont situés à quelques kilomètres de Vanira Lodge, tout comme le golf international Olivier Bréaud à 18 trous, situé sur une ancienne plantation de coton puis de canne à sucre.
  • Accessibilité : mieux vaut réserver, car l’écolodge est très prisé, surtout durant les compétitions de surf. Les tarifs varient selon les bungalows et peuvent être négociés pour des séjours longue durée.

NOTRE APPRÉCIATION

Site / environnement
3
Qualité prestation
2
Politique durable
2

Informations utiles

Tarif « à partir de » *: 117.00
* Faré ou bungalow sans cuisine pour deux personnes.
Période d'ouverture:
Toute l'année.