Ecosse : Observer les dauphins du Moray Firth à Chanonry Point

Grand Dauphin Atlantique Laetitia Scuiller EnezGreen
Grand Dauphin Atlantique Laetitia Scuiller EnezGreen
Grand Dauphin Atlantique Hervé Bré EnezGreen
Grand Dauphin Atlantique Hervé Bré EnezGreen

Situé au bord du Moray Firth, le spot d’observation de dauphins de Chanonry point est accessible à tous après une courte marche à pied. Une observation très écologique des cétacés qui s’approchent à moins de cent mètres des côtes.

Chanonry point : le meilleur spot côtier pour observer les dauphins

Contrairement aux idées reçues, le site de Chanonry propose des observations de qualité supérieure à certaines excursions en bateau proposées à divers endroits du Moray Fifth. C’est même l’un des meilleurs endroits en Europe pour observer les dauphins depuis la côte.

La colonie de Grands Dauphins la plus septentrionale du monde

À marée montante, 2-3 heures après la marée basse, les visiteurs équipés de jumelles scrutent le plan d’eau afin de repérer les nageoires dorsales de cétacés. Les Grands Dauphins (Tursiops truncatus) qui sont fréquemment observés dans le Moray Firth font partie d’une population résidente qui vit à proximité des côtes Nord-Est de l’Écosse. C’est une population relativement petite de dauphins qui s’étend sur une grande surface. Les observations scientifiques et notamment de photo-identification ont permis d’identifier près de 130 individus dans l’estuaire de la Moray Firth. De mai à septembre, le nombre de dauphins dans les zones côtières de la Moray Firth augmente, car les dauphins se nourrissent de saumons transitant dans les rivières à cette époque. Des recherches ont montré que cette espèce est prédatrice du marsouin commun : un tiers des carcasses de marsouins observés par les spécialistes entre 1992 et 2002 portaient en effet des traces indiquant que la mort était due à des attaques de Grands Dauphins.

S’ils sont présents dans la région toute l’année, ces cétacés peuvent être plus difficiles à repérer en dehors des mois d’été, car ils s’éparpillent sur une zone plus large vers la mer pour trouver leur nourriture. C’est d’ailleurs la colonie de Grands Dauphins la plus septentrionale du monde.

Une observation gratuite et accessible à pied

L’observation depuis la côte offre plusieurs avantages majeurs. L’espace sur les rives n’est pas compté ce qui permet à tous les promeneurs présents de suivre les évolutions et comportements des cétacés, contrairement à ce qui se produit souvent sur des bateaux surchargés. Quant aux amateurs de vidéos ou de photographies animalières, ils sont comblés puisqu’ils peuvent prendre des clichés sans subir le bougé inévitable et inhérent au bateau et aux passagers surexcités qui leur passent devant...

Les petits rorquals et les marsouins communs peuvent également être repérés à partir de nombreux points le long du littoral. L’endroit est facilement accessible, offrant la possibilité de garer les véhicules à proximité. Par ailleurs, mammifères marins ou pas, les superbes paysages vers le sud du Moray Firth avec le Fort Georges en premier plan valent à eux seuls le détour.

Protéger les dauphins du Moray Firth et leur habitat

Un groupe d’associations a uni ses forces aux fins de mieux protéger la petite population isolée des Grands Dauphins résidents du Moray Firth. Un modèle informatique a ainsi été développé par l’Université d’Aberdeen pour faire des prédictions sur les réactions des dauphins engendrées par la fréquentation des bateaux, mais également par l’implantation d’installations d’énergies renouvelables.

Les bateaux qui se comportent de manière prévisible sont beaucoup moins susceptibles d’avoir un effet négatif sur les dauphins par rapport à ceux qui suivent les animaux. Par ailleurs, l’étude recommande aux bateaux présents sur les spots de recherche de nourriture des cétacés de passer rapidement et de ne pas s’y éterniser au risque de perturber l’activité des dauphins.

Ces résultats ont été mis en évidence dans un nouveau rapport publié par le Scottish Natural Heritage.

Deux des principaux objectifs de conservation de la « Special Area of Conservation of Moray Firth » sont d’éviter toute dégradation des habitats des dauphins dans la région et d’éviter toute perturbation significative.

à retenir

Une zone maritime spéciale de conservation

  • Le site : scénique, la petite route côtière est l’occasion d’une agréable balade offrant une belle vue sur l’estuaire où il est possible d’observer les cétacés depuis la rive. Le site de Chanonry Point est particulièrement stratégique : le rapprochement des deux rives permet d’avoir une bonne vue sur les deux côtés de l’estuaire où un étranglement oblige les cétacés à passer à une courte distance du bord. C’est l’endroit le plus étroit du Moray Firth à l’Est d’Inverness.
  • Classification du site : Une grande partie de l’estuaire de la Moray intérieure a été reconnue d’importance européenne en raison de la présence de la population de dauphins résidents. Les Grands Dauphins sont considérés à l’annexe II de la directive Habitats de l’UE (92/43/CEE) comme une espèce dont la conservation nécessite la désignation de zones spéciales de conservation. Parce que la Moray Firth abrite une petite population isolée et vulnérable de dauphins, une partie de l’estuaire de la Moray a été désignée comme une zone maritime spéciale de conservation (ZSC).

Un site écotouristique administré par Scottish Natural Heritage ★

La gestion durable d’un site touristique : C’est l’une des observations de cétacés les plus écologiques qu’il soit dans la mesure où les dauphins nagent à proximité du sentier pédestre côtier sans aucune perturbation humaine. Sur place, quelques panneaux informatifs disposés par le Scottish Natural Heritage permettent de recueillir des informations sur les mœurs de ces cétacés habitués des lieux. Scottish Natural Heritage est une organisation gouvernementale chargée de protéger le patrimoine naturel tout en assurant la promotion d’un développement durable dans le but de transmettre ce patrimoine aux générations futures.

Une prestation touristique simple et facile d’accès ★

Accessibilité : la petite route côtière est accessible sur le côté droit après avoir franchi le pont en provenance d’Inverness. Il suffit de quitter la route 832 au niveau de Fortrose en direction de la Pointe Chanonry pour atteindre rapidement le bord de mer.

NOTRE APPRÉCIATION

Site / environnement
0
Qualité prestation
1
Politique durable
1

Informations utiles

Tarif « à partir de » *: 0.00
Période d'ouverture:
Site accessible toute l’année. Il est conseillé de se renseigner sur les horaires de marées, car les dauphins ne remontent la rivière que deux ou trois heures après la marée montante.