Ecosse - Gairloch Marine Life Centre and Cruises

Gairloch Marine Life Centre & Cruises @ Hervé Bré
Gairloch Marine Life Centre & Cruises @ Hervé Bré
Gairloch Marine Life Centre & Cruises @ Hervé Bré
Gairloch Marine Life Centre & Cruises @ Hervé Bré
Gairloch Marine Life Centre & Cruises @ Hervé Bré

Pionnière de l’écotourisme, Gairloch Marine Life Centre & Cruise est l’une des plus anciennes compagnies d’observation de cétacés d'Europe.

Sortie naturaliste incontournable pour découvrir la biodiversité marine de la baie de Gairloc’h

Avant d'embarquer à bord du Starquest pour découvrir la faune et flore de la baie de Gairloch, la visite du Marine Life Center s'impose. Le centre est ouvert gratuitement aux clients ainsi qu'aux visiteurs de passage. Outre le matériel pédagogique traditionnel, le centre dispose d'une large baie vitrée qui permet d'observer la vie sauvage du bord du loch. De plus, des caméras, situées à l'extérieur au-dessus et sous l'eau, permettent d'observer la vie animale.

Après le passage au centre, les visiteurs sont impatients de découvrir "pour de vrai" les magnifiques animaux admirés sur les posters : phoques, dauphins, baleines, cormorans, skuas, aigles, loutres, requins pèlerins qui migrent dans le détroit du Minch, entre la baie de Gairloch et l'île de Skye... Les informations lues auparavant facilitent considérablement leur repérage.

Un guide compétent pour découvrir l'incroyable biodiversité locale

Après avoir accueilli ses passagers, Ian French enchaîne avec un briefing très complet sur la sécurité et la conduite à tenir en cas d'incident.

Le skipper a lancé cette activité de découverte marine il ya 23 ans. Il a eu un coup de coeur pour la région alors qu'il effectuait des observations scientifiques sur les marsouins. Biologiste marin, il travaille actuellement sur un doctorat. Vous ne pouvez donc être entre de meilleures mains pour découvrir les richesses naturelles locales !

La sortie dure environ deux heures ce qui est peu pour aller à la recherche d'une espèce précise. Sachez qu'il s'agit d'une découverte de la nature et non d'une sortie classique d'observation de mammifères marins. Ni la performance du bateau, ni la durée du tour ne permettent d'assurer véritablement cette prestation à moins de tomber sur un groupe de cétacés qui s'attarde dans le loch ou d'un évènement exceptionnel tel que la mise bas d'un dauphin.

Sorties en mer pour observer des espèces marines rares

L'attrait majeur de l'activité est l'observation d'espèces peu communes comme le magnifique Plongeon Arctique (Gavia Arctica) qui niche sur place. Cet oiseau a la particularité d'évoluer uniquement dans des sites non pollués et ne fréquente, outre les pays nordiques, que les îles Hébrides et la côte Nord-Ouest de l'Écosse.

De même avec un peu de chance en fin de saison, il est possible d'observer le Plongeon Catmarin (Gavia Stellata) aux plumes beiges et au cou de couleur rouge. Il est reconnu pour son allure élégante et peut disparaître une minute et demie en apnée pour aller se nourrir.

Les passagers ont également de bonnes chances d'observer l'Aigle Royal (Aquila Chrysaetos) ou la Buse (Buteo Buteo), tandis que quelques Grands Skuas (Stercorarius Skua) viendront tourner à coup sûr autour du bateau afin de vérifier s'il n'y a pas quelque chose à manger. De même les magnifiques fous de bassan sont observés durant la sortie. Le skipper immobilise le bateau afin d'admirer ses plongeons atteignant des vitesses record. Ian French nous explique que l'oiseau dispose de petits sacs répartis sur le corps qui agissent comme des airbags lui permettant d'amortir le choc de l'impact avec la surface de l'eau à une telle vitesse.

Outre la grande variété d'oiseaux de mer présents dans la baie, il est par ailleurs possible d'observer les phoques communs qui résident à plusieurs endroits de la baie. L'observation est facilité quand la mer est calme. Ils sont présents également aux alentours du port où ils guettent le retour des bateaux de pêche dans l'attente de poissons jetés par les marins. Cette pratique assez répandue ne semble pas très heureuse dans la mesure où elle rend les animaux dépendants d'un système d'alimentation qui les dévient de leurs techniques de pêche.

Spectacle ornithologique sur Longa Island

Lorsque l'on parvient à l'entrée du loch, le bateau longe les côtes de Longa Island, située au nord de Gairloch. Le spectacle de la multitude d'oiseaux résidant sur cette petite île inoccupée est saisissant.

Notre guide en profite pour donner quelques explications sur les formations géologiques environnantes. Il indique notamment les zones où le maërl s'est formé en particulier sur les zones maritimes soumises à l'influence des marées et qui expliquent l'incroyable limpidité de l'eau. La zone est de première importance pour le développement des nurseries d'oursins, d'anémones, de crabes, de Bernard l'Ermite etc... Certaines activités humaines telles que la pêche au chalut ou l'aquaculture perturbent malheureusement en plusieurs endroits le fragile équilibre des écosystèmes.

Voir aussi : découverte des trésors botaniques d'inverewe Garden.

Un engagement en faveur de la défense de l'environnement

Ian French met un point d'honneur à consigner et à transmettre toutes les observations animalières à différents organismes scientifiques. Il est également consulté en cas d'échouage de cétacés ou de découverte de cadavres d'animaux dans les environs de Gairloch.

Le centre travaille en relation avec le Scottish Dolphin center WDCS pour la collecte de données acoustiques.

Les informations d'observation sont transmises avec leur positionnement précis à WiseScheme, organisme chargé d'accréditer les propriétaires de bateaux de plaisance ou de commerce qui s'engagent à respecter une charte de bonne conduite lors de rencontres avec les cétacés. Ils sont tenus de s'impliquer sérieusement en repérant, localisant et transmettant des informations de qualité aux fins d'établir des outils statistiques de fréquentation.

La sincérité de la démarche de Gairloch Wildlife n'a jamais été remise en question durant notre sortie en mer, bien au contraire. En plus de ses compétences professionnelles, Ian French est extrêmement sensibilisé à la protection des animaux de la baie qu'il connaît par coeur et dont il se soucie. Durant notre sortie, il a repéré une femelle grand dauphin dont le déplacement en surface indiquait une grossesse ; le skipper a privilégié la sécurité de l'animal et ne s'est pas approché d'elle pour faire profiter ses passagers de l'observation afin de la laisser au calme. Une réaction qui conclut notre appréciation...

L'un des sites naturels les plus remarquables d'Écosse

L'étape de Gairloch et ses environs est incontournable, ce paisible village offrant nombre d'activités ainsi que de charmantes structures d'hébergement. En navigant sur le loch, on découvre la diversité et l'étendu des paysages.

La biodiversité de la région est remarquable tant en ce qui concerne la flore que la faune. La diversité des écosystèmes que l'on trouve au niveau des montagnes, du bord de mer, autour des lochs ou dans les forêts méritent largement le détour et il est vivement recommandé de s'aventurer sur les nombreux chemins de randonnées accessibles.

L'accès à Gairloch par Inverness est aisé grâce à une route très scénique qui traverse les Highlands. Ne négligez pas la route partant de Gairloch vers Ullapool qui offre des paysages grandioses.

La réserve naturelle de Beinn Eighe

La réserve naturelle de Beinn Eighe se trouve à proximité de Gairloch. C'est la première Réserve Nationale créée au Royaume-Uni en 1951 qui a été également classée réserve de biosphère de l'UNESCO.

La réserve abrite l'une des dernières forêts de Pins d'Écosse ainsi que de nombreuses autres espèces arboricoles telles que l'if, le chêne, le houx, le sorbier ou le bouleau... Les paysages se composent également de roche apparente, d'éboulis, de tourbières, de prairies humides et les pentes de la montagne se précipitent harmonieusement dans le loch Maree.

Initialement destinée à être une réserve sauvage, elle est également utilisée comme site de rérérence pour l'observation scientifique dans le but d'y étudier les changements environnementaux. Une équipe de quatorze scientifiques y travaillent sur divers thèmes dont la gestion des populations d'ongulés et notamment les daims ou encore la préservation de la forêt et des plantes rares.

à retenir

Un site remarquable au coeur d'une des plus belles régions d'Ecosse ★★

  • Le site : Cette partie des Hébrides est connue pour être l'une des plus belles d'Écosse. En plus d’être superbe, la baie de Gairloch a l’avantage d’être bien abritée et permet ainsi d’organiser des sorties en mer par tous les temps. La baie servait déjà d'abri aux bateaux des vikings.
  • Particularité du site : La balade en mer s'effectue sur ce loch aux eaux cristallines et émeraude avec en arrière plan les montagnes et collines qui enserrent presque toute la baie. Situé à l’entrée de la baie, à la frontière de la mer, l’îlot Longa protège idéalement la baie des vents et trains de houle et permet ainsi une navigation confortable.

Un engagement total en faveur de l'environnement ★★★

  • Présentation : Biologiste marin depuis 1995, Ian French a créé Gairloch Wildlife afin de partager sa passion pour la faune marine. C’est dans le cadre de ses recherches scientifiques sur les marsouins qu’il a découvert la baie de Gairloch qui signifie "petit loch". Subjugué par la vie sauvage locale, il a décidé d’y poser ses valises et de lancer son activité de découverte marine.
  • Politique environnementale : Ian French propose des sorties naturalistes et ne cherche pas à repérer – comme tendent à le faire d’autres prestataires - le nombre maximal de mammifères marins durant la sortie. Son but est de faire découvrir les différents écosystèmes de la baie et d’y observer les espèces résidentes en cherchant à comprendre leur rôle et leur comportement. Ian French possède une excellente connaissance des lieux et ses compétences universitaires enrichissent son discours sur la vie sauvage locale. Véritable pionnière de l’écotourisme dans la région, Gairloch Wildflife s’avère être l’une des plus anciennes compagnies d’observation de cétacés d'Europe. Par soucis de limiter l’impact de son activité sur le milieu marin, Ian French utilise un moteur fonctionnant avec des huiles végétales de récupération.
  • Une collaboration scientifique : L'ensemble des observations animalières effectué par Ian est reporté à Sea Watch Foundation qui collecte toutes les données transmises par les professionnels et les particuliers du Royaume-Uni. En plus d’être membre de Wild Scotland, la compagnie est en contact avec la WDCS qui travaille à la mise en place d'une réserve pour les cétacés sur l’espace maritime qui relie la côte Nord Ouest de l'Écosse aux îles Hébrides qui lui font face.

Une prestation de qualité bien sécurisée ★★

  • Le bateau : Le Starquest est un confortable Colvic Watson de 31 pieds, un bateau qui se distingue par son comportement marin. Les places assises permettent une bonne observation des paysages. Des jumelles sont à disposition des passagers et des petits coussins néoprènes sont même prévus pour assurer un meilleur confort de l’assise. Un taud permet de s'abriter des intempéries. Un rappel de commande est installé à l’extérieur pour permettre à Ian de commenter tout en manoeuvrant. Le bateau possède tout le matériel de sécurité nécessaire avec gilets, radio… Des notices explicatives et visibles des équipements de sécurité sont placardées à vue dans le bateau et durant son briefing, Ian insiste sur la sécurité à bord et sur les réflexes à adopter en cas d’urgence. Des toilettes sont à disposition à bord. La vitesse de croisière d'environ dix nœuds du bateau permet d’aller à la rencontre de la vie marine en limitant le dérangement. Contrairement aux bateaux rapides qui sillonnent la côte à la recherche d’espèces attractives de cétacés, Ian French limite la sortie à l’îlot Longa mais prend le temps de scruter la côte pour observer ses résidents.
  • Les locaux : Gairloch Wildlife est l’unique prestataire local à mettre un centre de documentation sur la vie sauvage locale à disposition des visiteurs qui déambulent sur le port de Gairloch. Une présentation de la faune et de la flore locales y est proposée via des posters, tableaux, ouvrages et diaporamas. Le local sert également de bureau de réservations.

NOTRE APPRÉCIATION

Site / environnement
2
Qualité prestation
3
Politique durable
2

Informations utiles

Tarif « à partir de » *: 50.00
Période d'ouverture:
Le centre est ouvert de 10h00à 15h 00 de lundi à vendredi et de 11h00 à 15h00 durant les WE, du printemps à fin Septembre.