Enez'actualité - Nouvelle-Zélande

Energies renouvelables : les îles Cook visent le 100% solaire

Les îles Cook visent le 100% solaire

Les îles Cook ont inauguré l'installation de près de 1700 panneaux solaires pour alimenter 230 foyers sur les îles de Penrhyn et de Manihiki. Financé à hauteur de quelques 15 millions US$ par la Nouvelle-Zélande, ce projet permet à ces insulaires d'économiser 230 000 litres de diesel par an.

La Nouvelle-Zélande soutient le développement de l'énergie solaire dans le Pacifique

Les îles Cook ambitionnent désormais de rejoindre le cercle très fermé des pays approchant un taux de 100% solaire concernant leur production d’énergies, grâce à un programme financé par la Nouvelle-Zélande et inauguré mercredi 13 mai 2015.

Murray McCully, ministre néo-zélandais des affaires étrangères, se trouvait en début de semaine dans cet archipel polynésien pour procéder, en compagnie du Premier ministre des Cook, Henry Puna, à l’inauguration officielle de ce projet de quelque 15 millions de dollars US, sur les îles de Penrhyn et de Manihiki. Sur ces deus sites, ce sont respectivement 672 et 1 134 panneaux solaires qui ont été installés pour alimenter environ 230 foyers et bâtiments publics.
À Penrhyn, les 672 panneaux devraient permettre de générer des puissances nominales cumulées approchant les 150 Kilowatts.
À Manihiki, la capacité de production prévue pour les 1 134 panneaux devrait dépasser les 280 kilowatts.

Tokelau, dépendance néo-zélandaise, est l'un pionnier mondial en matière d’énergie solaire

Des projets similaires ont été achevés ces dernières années dans les communautés des îles et atolls de Rakahanga, Pukapuka, Nassau et Palmerston.

En novembre 2012, déjà, le petit archipel de Tokelau, dépendance néo-zélandaise, annonçait haut et fort être devenu un pionnier mondial en matière d’énergie solaire, avec près de cent pour cent de l’énergie provenant de cette source renouvelable ; grâce à la mise en place d’un projet financé par Wellington.

Dans le cadre d’un projet régional lancé en 2013 lors du sommet de l’énergie dans le Pacifique, Wellington avait annoncé un vaste projet de soutien à l’installation de moyens de production d’énergies renouvelables, centrés sur le solaire, dans pas moins de sept pays insulaires de la zone, pour un total de cent millions de dollars néo-zélandais.

Si les raisons fondamentales de la NZ sont plus géopolitiques qu'environnementales, elles permettent néanmoins à ces états insulaires de progresser efficacement vers l'autonomie énergétique.

Sources : PAD Flash d'Océanie