Enez'actualité - Écosse

Ecosse : mise en place d'un réseau d'Aires Marines Protégées

Gairloch bay Scotland - Hervé bré EnezGreen

Le gouvernement écossais met en place un réseau d'aires marines protégées (AMP) afin de sauvegarder ses habitats marins déjà fortement endommagés qui abritent une vaste gamme d'oiseaux, de poissons et de mammifères marins. Le Marine and Coastal Access Act de 2009 (loi sur l’accès marin et côtier) et le Marine Act écossais de 2010 ont radicalement modifié la gouvernance des mers et imposent des obligations importantes aux ministres écossais pour développer un premier système de planification marine et mettre en place des mesures pour la gestion de la pêche dans certaines AMP côtières. Le groupe de travail Scottish Environment LINK’s Marine veille à la bonne progression de cette loi.

La mise en place d’une réserve maritime en 2008 a permis aux écosystème naturels de se reconstituer en y interdisant toute activité de pêche ou d’extraction

En Écosse, le succès de la mise en place d’une réserve maritime en 2008, avec le retour de nombreuses espèces d’algues favorisant la biodiversité et notamment de pétoncles, une espèce à forte valeur commerciale, a conforté les gouvernements écossais et britanniques à mettre en place d’un réseau d’aires marines protégées autour du Royaume-Uni. Cette réserve a permis aux écosystème naturels de se reconstituer en y interdisant toute activité de pêche ou d’extraction.

Publiés dans la revue Marine Biology, les résultats montrent qu’à l’intérieur de la réserve, l’abondance de pétoncle est beaucoup plus importante qu’autour, les individus y étant également plus gros et plus âgés. Au fur et à mesure que les stocks se forment dans les réserves, les pétoncles colonisent les zones aux alentours où la pêche est autorisée, créant ainsi une nouvelle ressource pour les pêcheurs.

En savoir plus sur l'Écosse et ses activités durables

Les mers écossaises possèdent un incroyable éventail d’habitats et d’espèces, ainsi que des caractéristiques géologiques remarquables

Les eaux écossaises détiennent un incroyable éventail d’habitats et d’espèces telles que le requin pèlerin, des fonds de maërl âgés de 4 000 ans, des réseaux complexes de délicats coraux d’eau froide et des colonies de limes baillantes orange vif. Les mers écossaises possèdent aussi des caractéristiques géologiques remarquables telles que des monts sous-marins, qui sont des volcans sous-marins éteints dont les hauteurs dominent les fonds environnants. Les écosystèmes marins de l’Écosse jouent un rôle fondamental dans l’économie écossaise de par leurs services aux industries commerciales, dont la pêche, l’aquaculture, la production d’énergie et le tourisme.

Le Marine and Coastal Access Act de 2009 (loi sur l’accès marin et côtier) et le Marine Act écossais de 2010 ont permis aux ministres de protéger les mers écossaises pour le futur.

Un certain nombre de zones marines protégées existent déjà en Écosse, et ont une contribution significative à la protection des mers. Il s’agit notamment des sites conçus pour protéger les caractéristiques d’importance européenne, dont les zones spéciales de conservation et les zones de protection spéciale.

De nouvelles AMP pour la conservation de la nature sont en cours d’identification pour la faune et les habitats (biodiversité) et la géologie et la topographie (géodiversité) afin de compléter les aires marines protégées actuelles et de veiller à ce que l’ensemble des caractéristiques nationalement importantes pour les eaux écossaises soit représenté au sein du réseau d’AMP. Ensemble, ces sites vont contribuer à réaliser un certain nombre d’engagements internationaux et européens.

Sources : Save Scottish Seas