Observation des Baleines à bosse dans la Baie de Prony

Baleines à bosse Nouvelle Calédonie Hervé Bré EnezGreen
Baleines à bosse Nouvelle Calédonie Hervé Bré EnezGreen
Baleines à bosse Nouvelle Calédonie Hervé Bré EnezGreen
Baleines à bosse Nouvelle Calédonie Hervé Bré EnezGreen
Baleines à bosse Nouvelle Calédonie Hervé Bré EnezGreen

Observation des baleines à bosse et autres cétacés dans le spendide lagon calédonien classé au Patrimoine Mondial par l'UNESCO.

Gestion originale et éco-responsable de l'activité Whale Watching par la Maison du Lagon à Noumea

La Maison du Lagon, installée à Port Moselle à Nouméa, est une association chargée d'assurer la promotion des activités nautiques en Nouvelle - Calédonie. L'association est financée en partie par la Province Sud et par les adhérents qui sont les prestataires encadrant les activités. Le whale watching est géré par 12 opérateurs.

En conséquence, vous avez la certitude que La Maison du Lagon propose uniquement des opérateurs ayant reçu d'une part, une formation sur la pratique de l'activité observation des cétacés, et d'autre part, un agrément des autorités locales pour exercer cette activité. Par ailleurs c'est aussi l'assurance d'embarquer sur des bateaux pilotés par des marins qui possèdent leur certification !

La Maison du Lagon gère à la journée et pour toute la durée de la saison, de juillet à septembre, le planning de tous les bateaux. Une répartition équitable des clients par bateau permet d'éviter une concurrence acharnée et parfois déloyale pratiquée par certains opérateurs et un remplissage intelligent de la flotte : mieux vaut répartir 36 clients en 3 bateaux de 12 que 12 bateaux de 3 ! Les avantages sont immédiats avec une quantité limitée de bateaux sur le plan d'eau, une pression minimale sur les cétacés et une meilleure éco-responsabilité. Il est également plus convivial d'être 12 sur un bateau que 3, tout particulièrement lorsque vous êtes de passage et que vous êtes curieux d'en savoir un peu plus sur le pays que vous visitez.

Cette répartition équitable permet de changer le rapport entre les opérateurs qui deviennent partenaires au sein d'une même organisation plutôt que concurrents. S'en suit une attitude en mer qui relève plus de la collaboration que du chacun pour soi. Les bateaux se répartissent sur le plan d'eau plutôt que de se suivre les uns et les autres et les informations circulent d'un bateau à l'autre par le biais de la radio VHF en veille à bord. Par conséquent, les clients embarqués ont l’impression de parcourir l'immense lagon sud en petit comité, tout en profitant d’une recherche plus efficace, les bateaux étant répartis sur le plan d'eau, et d’une attente réduite avant de pouvoir observer les cétacés. La position des baleines est donnée par les premiers bateaux qui les ont trouvées. Enfin, il est prévu qu'un bateau à proximité d'un groupe en surface cède sa place au bout d'une demi-heure à un autre bateau. Ceci permet à un maximum de clients de pouvoir prendre quelques photos dans de meilleures conditions.

Une flotille d'une douzaine de bateaux à voile pour une observation durable des cétacés

Il est important de souligner la démarche compatible développement durable des prestataires qui ont choisi majoritairement des bateaux à voiles pour l’observation des baleines. Silence, confort et absence de pollution sont autant d’atouts appréciés tant par les visiteurs que par les cétacés. On regrettera que des bateaux à moteur aient rejoint la flotte des voiliers. Il eut été intéressant sur un plan marketing que la destination Nouvelle Calédonie activité Whale Watching se singularise un peu plus de ce qui se fait dans les autres destinations pacifiques.

En effet, la circulation quotidienne silencieuse d'une dizaine de voiliers sur ce lagon, aussi immense soit-il, procure moins de nuisance sonore aux cétacés. C'est tout aussi vrai pour la clientèle embarquée qui apprécie de ne pas subir les conséquences de certaines émanations gazeuses alors que les baleines sont approchées à vitesse réduite et que le vent souffle dans la mauvaise direction…

Un point important demeure celui du bruit en phase d'approche. Tout le monde s'accorde à dire que les vibrations émises en sous-marin par les moteurs ne sont pas sans effet sur le comportement animalier. A la voile, vous aurez toutes les chances de voir les animaux venir au contact, ce qui s'avère beaucoup moins vrai pour les bateaux avançant au moteur.

La flottille de voiliers proposés est composée de catamarans dont les longueurs varient entre 42 et 64 pieds.  Ce type de bateau à deux coques a l’avantage d’offrir une meilleure stabilité et un plus large appui des voiles au vent. L'espace sur le pont est généreux et la nacelle avant demeure un excellent endroit pour l'observation. Un généreux carré permet de s'abriter en cas de pluie. La vitesse de déplacement dépasse facilement les 10 noeuds et peut atteindre les 20 noeuds pour certains bateaux ce qui est amplement suffisant pour ce programme.

La Maison du Lagon propose environ 12 bateaux suivant les saisons la majorité regroupée au sein d'une association Calédonie Charter et des indépendants comme le bateau Captain Chéri qui est un Venezia 42 qui a la particularité d'utiliser des moteurs électriques ce qui est un aventage par petit temps pour se faire accepter par les cétacés.

Plusieurs accès possibles pour rejoindre le site naturel de Prony

Notez qu'il est possible d'accéder à Prony au départ de Nouméa en deux heures par bateau ou par une petite route côtière très aérienne qui offre l'opportunité de découvrir des paysages d'une beauté à couper le souffle. La route est peu empruntée et un peu plus d'une heure suffira pour atteindre l'embarcadère situé Baie de la Somme. Il est néanmoins conseillé de prendre son temps soit à l'aller soit au retour pour s’arrêter et admirer les somptueux paysages calédoniens.

Contact : Tel +687 27 27 27 / Mail : contact@maisondulagon.nc

à retenir

Présence des Baleines à bosse dans le lagon durant la période de reproduction ★★★

La partie sud du lagon calédonien où viennent se réfugier les baleines à bosse  de juillet à septembre est immense. Elle s'étend de la Baie de Prony, qui sert de base de départ à la grande majorité des bateaux dédiés à l'observation des baleines, jusqu'à l'Ile des Pins située, à une cinquantaine de miles au sud.

Des aires marines protégées au sein d'une partie du lagon calédonien classée au patrimoine mondial à l'UNESCO

La sortie démarre à proximité du vieux village de Prony, au bord de la baie éponyme, où  les fameuses aiguilles immergées sont réputées auprès de nombreux réalisateurs sous-marins, dont notamment Luc Besson qui y a tourné des images pour le film Atlantis. Cette curiosité naturelle singulière - des stalagmites sous-marines géantes - qui captive également nombre de plongeurs est classée zone naturelle protégée. En quittant la baie, le bateau longe l’îlot Casy, autre site protégé complanté des fameux pins colonaires endémiques de la Nouvelle-Calédonie. Après un court moment de navigation, le bateau atteint le parc marin du grand lagon sud où la recherche des cétacés peut commencer.

Une activité réglementée par la Charte pour l'Observation des Cétacés ★★

La réglementation locale de l'activité d'observation des cétacés reprend dans les grandes lignes les recommandations des organismes internationaux. Elle est appliquée par les opérateurs calédoniens de la Maison du Lagon qui garanti des sorties sans être amené à toucher, nourrir ou nager avec les cétacés, de ne pas être plus de 4 bateaux à proximité des cétacés, de ne pas les harceler avec des bruits forts, de les approcher à vitesse élevée ou de laisser tourner les moteurs à proximité immédiate etc.... Les distances et angles d'approche conseillés sont respectés, en particulier 100 mètres pour les baleines et 50 mètres pour les dauphins, sauf si les cétacés viennent d'eux mêmes au contact, comme c'est si souvent le cas en présence de bateau à voile.

Des prestations adaptées à l'activité et au plan d'eau calédonien ★★

La coordination de l'observation des baleines à bosse entre les prestataires orchestrée par la maison du lagon est exemplaire et apporte aux touristes l'assurance de prestatations confortables et durables.

La flottille de voiliers proposés est composée de catamarans dont les longueurs varient entre 42 et 64 pieds.  Ce type de bateau à deux coques a l’avantage d’offrir une meilleure stabilité et un plus large appui des voiles au vent. L'espace sur le pont est généreux et la nacelle avant demeure un excellent endroit pour l'observation. Un généreux carré permet de s'abriter en cas de pluie. La vitesse de déplacement dépasse facilement les 10 noeuds et peut atteindre les 20 noeuds pour certains bateaux ce qui est amplement suffisant pour ce programme.

NOTRE APPRÉCIATION

Site / environnement
3
Qualité prestation
2
Politique durable
2

Informations utiles

Tarif « à partir de » *: 63.00
* Il faut compter entre 63 et 80 € au départ de Prony en semaine ou durant le week-end et entre 80 et 93 € au départ de Nouméa en semaine ou durant le week-end.
Période d'ouverture:
Observations de mi-juillet à mi-septembre durant la présence des baleines à bosse.