Site archéologique Marae Taputapuatea à Raiatea

Raiatea Marae Taputapuatea @ Herve Bre EnezGreen.com
Raiatea Marae Taputapuatea @ Herve Bre EnezGreen.com
Raiatea Marae Taputapuatea @ Herve Bre EnezGreen.com
Raiatea Marae Taputapuatea @ Herve Bre EnezGreen.com

Situé au sud-est de l’Île sacrée Raiatea, le marae Taputapuatea représente le centre culturel et religieux de l’ensemble des îles polynésiennes.

Un espace de rencontres entre les hommes et les puissances de l’au-delà

Lieu de culte des anciens et des divinités, il représente un espace de rencontres entre les hommes et les puissances de l’au-delà. Des cérémonies religieuses s’y déroulaient régulièrement et donnaient lieu à des prières, à des invocations aux ancêtres ou aux divinités et à des sacrifices.

Le reflet de l’organisation des sociétés polynésiennes

Souvent désigné par temple, le « marae » était bien plus qu’un centre d’activité religieux. Une vie sociale et politique intense y régnait. Des événements importants s’y déroulaient tels que le couronnement d’un roi, la célébration d’une victoire, un mariage ou encore la préparation d’un voyage.

Reflet de l’organisation des sociétés polynésiennes anciennes très hiérarchisées, le marae constituait un enjeu de pouvoir politique et religieux entre les chefferies.

En dehors du lieu de culte où les prêtres assuraient le service religieux, c’était un lieu de consultation des chefs. Tous les gouvernements devaient avoir un marae.

Les marae servaient aussi de titre de propriété

Symbole d’une chaîne généalogique, il indiquait la position sociale. Plus un marae était ancien et important, et plus les ayant droits étaient d’un rang élevé.

Le nom du marae était toujours placé avant le nom d’un propriétaire dont il indiquait non seulement le rang, mais servait aussi de titre de propriété.

Le marae était un enclos de forme rectangulaire dont les murs de pierres entouraient un « autel » ou « ahu ». Des pierres dressées servaient à la fois de reposoir aux ancêtres ou aux Dieux, et de dossiers aux officiants. Plusieurs décorations cernaient l’enclos, comme les « unu », sculptures en bois ornées de motifs géométriques.

Le marae était entouré de nombreuses constructions, tel que le « fare ia mahana », la maison des trésors sacrés — tambours, nattes, vêtements des prêtres —, et le « fare tupapa’u », où l’on célébrait le culte des morts.

à retenir

Le berceau de la culture polynésienne ★★★

  • Site : situé face à l’océan au point kilométrique 31 de la côte est de Raiatea, le marae Taputapuatea s’étale sur 3 ha et se présente en une aire rectangulaire constituée d’imposantes dalles de corail et de pierres volcaniques dressées délimitées par des murets parfaitement rectilignes.
  • Spécificité : connu pour être le berceau de la culture ma’ohi, le marae Taputapuatea est le site archéologique le plus important de tout le Pacifique Sud.

Un site ancien remarquablement restauré ★★

  • Un effort d’entretien durable : le marae a été remarquablement restauré et est parfaitement entretenu.
  • Inscription au Patrimoine mondial de l’UNESCO : afin de mettre le site définitivement à l’abri de toute dégradation, un comité de pilotage a été créé en septembre 2009 avec pour objectif de faire classer le site au patrimoine mondial de l’UNESCO sous la désignation suivante « les îles Marquises et le complexe sacré Te Pô incluant le marae Taputapuatea de Raiatea ».

Une visite incontournable ★★

  • Une découverte culturelle passionnante : le marae Taputapuatea serait le plus ancien des marae arii (international). Les prêtres et les chefs guerriers s’y rendaient périodiquement. Ils venaient de tous les coins du Pacifique : Taha'a, Bora-Bora, Maupiti, Hawaii, Rarotonga, Rotuma (Fidji), Nouvelle-Zélande… Ces pays formaient à l’époque une grande alliance politique, religieuse et économique.
  • Visites guidées : l’idéal est de visiter le site en compagnie d’un guide local afin de mieux appréhender l’histoire, les légendes et l’aura de ce lieu sacré.

NOTRE APPRÉCIATION

Site / environnement
3
Qualité prestation
2
Politique durable
2

Informations utiles

Tarif « à partir de » *: 0.00
* L’idéal est de visiter le site en compagnie d’un guide local afin de mieux appréhender l’histoire, les légendes et l’aura de ce lieu sacré.
Période d'ouverture:
Toute l'année.