Sentiers sous-marin et terrestre de l’Îlot Yeega

Sentier sous marin de l'îlot Yeega Nouvelle Calédonie @ Lionel Pozzoli
Sentier sous marin de l'îlot Yeega Nouvelle Calédonie @ Lionel Pozzoli
Sentier sous marin de l'îlot Yeega Nouvelle Calédonie @ Lionel Pozzoli
Sentier sous marin de l'îlot Yeega Nouvelle Calédonie @ Laetitia Scuiller EnezGreen

Les sentiers sous-marin et botanique de l'îlot de Yeega ont été créés pour faire découvrir aux visiteurs la multitude d'espèces de poissons, coraux et de plantes de cette aire marine protégée méconnue. Deux activités de plein air palpitantes pour découvrir la riche biodiversité de la côte nord-est de Nouvelle Calédonie.

Les sentiers sous-marin et botanique de l'îlot de Yeega ont été créés pour faire découvrir aux visiteurs la multitude d'espèces de poissons, coraux et de plantes de cette aire marine protégée (AMP).

Découverte de la biodiversité d'un îlot au coeur du récif calédonien classé au Patrimoine Mondial de l'Humanité

Situé à 15 minutes de navigation au large de la côte où vivent les tribus de Koulnoué et de Lindéralique, l'îlot Yeega offre les conditions idéales pour s'adonner aux joies de la randonnée palmée. Facilement accessible et protégé des vents dominants et de l'influence des cours d'eau et de leurs sédiments, l'îlot se trouve au coeur de la zone d'inscription au patrimoine mondial de l'Humanité et concentre différents écosystèmes marins. « Le sentier de Yeega offre une biodiversité exceptionnelle avec une zone sablonneuse, un herbier, des coraux mous et durs… » explique Sébastien Faninoz créateur du sentier et coordonnateur des aires marines protégées dans le Nord-Est au sein du WWF. « Long de 250 mètres, le sentier permet d'évoluer en toute sécurité dans des eux limpides et peu profondes entre 2 à 5 mètres de profondeurs » précise le professeur de biologie, également à l’origine en 2001 du parcours sous-marin de l’île au Canard, située au large de Nouméa et qui rencontre un vif succès. Palmes aux pieds et tuba en bouche, les randonneurs suivent le guide du centre Babou Plongée qui leur donnent des explications sur les espèces rencontrées, sur leur habitat et leurs comportements. Les snorkelers font des aller retours entre la surface et le fond et entre les 5 bouées numérotées qui permettent de découvrir les différents écosystèmes.

La randonnée palmée est idéale pour découvrir la biodiversité exceptionnelle de l'îlot avec une zone sablonneuse, un herbier, des coraux mous et durs

« Ce projet touristique est un bon moyen pour sensibiliser les jeunes à l’environnement et pour les impliquer dans un espace qu’ils devront gérer plus tard », précise Thierry Baboulène, le responsable du centre de plongée de Hienghène qui a assuré une aide logistique au projet et qui propose des sorties aux touristes comme aux scolaires. Chaque année, Sébastien Faninoz organise des inventaires de poissons avec ses élèves du collège de Pouebo. L’aquaguide de Nouvelle Calédonie a ainsi vu le jour pour aider les randonneurs palmés à distinguer les espèces marines. Constitué de 8 plaquettes immergeables, l’aquaguide présente plus de 150 espèces marines présentes sur ce site. Jamais à court d'idées le jeune biologiste marin a également monté un projet de restauration récifale autour de l'îlot. Les élèves ont ainsi récupéré des morceaux de corail brisés et les ont fixés sur des socles en ciment. Ils ont pu ensuite observer et mesurer la poussée du corail.

Fort de son expérience, Thierry Baboulène incite les centres de plongée membres de l’association Nouvelle-Calédonie Plongée, qui regroupe une dizaine de centres du territoire, à créer des prestations de randonnées palmées qui leur permettent de capter une nouvelle clientèle. Le Kunié Scuba Center a ainsi répondu à l’appel et propose depuis peu cette activité sur l’île des Pins, ainsi que le Tieti Diving club à Poindimié.

Découverte de la flore de Yeega

Après la balade palmée sur le sentier sous-marin balisé, la découverte de l'îlot et de ses trésors botaniques s'impose. Il faut un peu moins d'une heure pour en faire le tour, toujours en suivant les explications du guide qui fait découvrir les différentes ceintures végétales présentes sur un îlot corallien et explique les usages de la flore dans la culture kanak tel que le Tamanu du bord de mer ou le faux manguier... « L'îlot Yeega détient le plus grand nombre d'espèces végétales avec plus de 77 espèces recensées » précise Sébastien Faninoz. L'histoire de l'îlot fait également partie de la visite. On y apprend ainsi que c'était le pied-à-terre des pêcheurs qui partaient à pied sur le récif jusqu'à il y a une cinquantaine d'années. Des traces de campement et une vasque pour recueillir de l'eau douce témoignent de ce passé.

Les sentiers sous-marin et botanique de Yeega sont deux nouveaux projets éco-touristiques qui s’inscrivent donc pleinement dans le programme des aires marines protégées dont l'objectif premier est de préserver la biodiversité, de mettre en place des activités écotouristiques et d'associer la populaton locale au processus de gestion et de suivi de l'AMP. « Dans un premier temps, nous avons délimité les aires marines de Pouébo à Touho  en tenant compte des habitudes de pêche des habitants et de leur fréquentation des sites » explique Nathalie Baillon, chef aquaculture et pêche à la province Nord, qui a ensuite mis en place un vaste programme de sensibilisation de la population. Une étape nécessaire avant de lancer la création des sentiers qui sont « l’œuvre d’une démarche collective ». Ainsi le WWF, le centre d’initiation à l’environnement, les collectivités locales, les scientifiques, les associations de jeunes et les habitants ont participé à l’aménagement du sentier de Yeega. Des farés d'accueil ont notamment été construits sur l'îlot dans le cadre d'un chantier école par une association de jeunes issus des tribus avoisinantes.

D'après Sébastien Faninoz et Nathalie Baillon, l'idéal à terme serait de former des jeunes localement pour qu'ils deviennent membres du comité de gestion de l'AMP.

à retenir

Un site d'exception tant au niveau terrestre que sous-marin ★★★

La structure est située dans un merveilleux cadre au bord de la plage, au pied des rochers de Lindéralique et à proximité de l'îlot inhabité de Yeega qui se trouve à 15 minutes en bateau du centre. Le centre y propose des randonnées palmées pour découvrir les sentiers sous-marin et botanique de Yeega qui donnent un bel aperçu de l'exceptionnelle richesse marine de la région. Les fonds sous-marins de Hienghène sont réputés pour leur biodiversité exceptionnelle avec 320 espèces de coraux officiellement répertoriés.

Une démarche durable communicative ★★

Intégrée au sein de la tribu locale, la structure Babou côté Océan permet à tous d'optimiser son séjour et de découvrir les trésors locaux. Thierry Baboulène, le gérant du centre de plongée s’implique beaucoup pour le développement de l’activité plongée et du sentier marin de Yeeaga et pour la protection de l’environnement. En tant qu’ambassadeur de l'association Longitude 181 Nature, il met un point d’honneur à respecter le coin de paradis où il est installé. Des mouillages permanents ont notamment été mis en place sur les sites de plongée à l’aide d’anneaux plantés dans le corail. Afin de faire participer les locaux au développement de son activité, Thierry accueille régulièrement les scolaires pour leur faire découvrir les fonds marins et développe de nouvelles activités écotouristiques.

Convivialité, professionnalisme et connaissance des sites ★★

Accueil chaleureux et confortable, structure confortable.

Installés à Hienghène avec sa famille depuis plus de 20 ans, Thierry Baboulène, titulaire d'un BEES1 (Brevet d'Etat d'Educateur Sportif 2ème degré français), propose, outre des explorations et formations aux niveaux de plongée, des randonnées palmées à l'îlot Yeega. Un guide forme les randonneurs à l'utilisation du matériel de base et assure leur sécurité dans l'eau. L'animateur leur fait découvrir les écosystèmes marins et terrestres et les sensibilise à la fragilité des différents  milieux. Il enseigne également aux visiteurs les mesures de prévention et de protection de l'environnement. La structure possède deux Day-Cruisers, des bateaux en aluminium, idéalement situés à moins de 50 mètres du centre, avec une capacité maximale de 8 plongeurs chacun.

Contact : Tel : +687 42 83 59 / Mail : info@babou-plongee.com

NOTRE APPRÉCIATION

Site / environnement
3
Qualité prestation
2
Politique durable
2

Informations utiles

Tarif « à partir de » *: 35.00
* Sortie à l'îlot Hienga à la 1/2 journée avec guide : sentier sous-marin, sentier botanique, snorkeling, initiation à l'apnée, baignade, activité libre
Période d'ouverture:
Toute l'année