Ile de Bréhat

Ile de Bréhat , la Corderie, Mooring area for sailing boats since centuries
Ile de Bréhat, Bretagne, green energy used for this mill since centuries

Located in northern Britain, The Brehat archipelago strives to preserve its beautiful scenery and tranquility through sustainable tourism that is effective on the long term. This car-free island has a few marine reserves and controls strictly commercial fishing and recreational activities. Many activities oriented towards the sea allow visitors of all ages to learn about the natural environment and traditional local marine heritage. Very popular during the summer season, the local population does not exceed 400 inhabitants in winter.

Bréhat Voiles et traditions @ Hervé Bré EnezGreen Voiles & Traditions Whether you are planning to sail around the Brehat archipelago or going on a longer cruise, Voiles & Traditions is a perfect...
Randonnée palmée CAP Trebeurden @ Laetitia Scuiller EnezGreen Snorkelling to enjoy the seabed of Trebeurden The CAP aims to develop and promote knowledge of underwater and marine world.
Manoir de Kermodest @ Laetitia Scuiller EnezGreen The restaurant of Manoir de Kermodest Just like the manor dated XVI and XVII centuries and renovated in the respect of traditions with a modern twist, the gourmet...
Abris des Barges @ Hervé Bré EnezGreen L'Abri des Barges Restaurant where only local sea food and food are available. Located in an old restaured sea mill along Jaudy river.You can enjoy...
The shop along the path to the north of Bréhat island Organic food with François Letron on Bréhat island On Bréhat island production and sales of organic fruits and vegetables through daily markets held in the village and in a shop...

Brehat Island , a preserved site of particular beauty

L’Ile de Bréhat (Enez Vriad en Breton) s’avère être l’un des paysages marins les plus singuliers qu'il soit donné d'admirer. Les marées qui provoquent localement des marnages pouvant atteindre jusqu’à douze mètres, transforment indéfiniment les paysages... Une multitude de roches, îlots, récifs et bancs de sable émergent ainsi des flots pour y disparaître quelques heures plus tard. Par fort coefficient de marée, on a parfois l'illusion que la mer a déserté les lieux, tant d'innombrables cohortes de rochers roses viennent envahir ce gigantesque espace maritime qui s'étend jusqu’à l’horizon. Un véritable tableau de maître illuminé par  d'étranges et successives compositions de lumières insensées projetées par les cieux... Tous les ingrédients sont réunis pour combler les visiteurs en quête de dépaysement, de sérénité et de paysages d’exception.  

 

L' Ile de Bréhat est une île durable. Les premiers touristes ont investi l'île dès le milieu du 19ème siècle. Malgré les nombreuses résidences secondaires qui ont alors vu le jour, les paysages fascinent toujours autant.Ce site naturel, grâce à la volonté des autorités locales et au concours du Conservatoire du Littoral, demeure très attractif et préservé. Aujourd’hui, le principal objectif des élus de Bréhat est de concilier, la fréquentation touristique, la qualité environnementale et le maintien d’un tissu socio-économique. Bréhat demeure ainsi une île dont le seul mode d'accès est le bateau et où on ne trouve pas de voitures hormis quelques voitures électriques. L'île se visite à pied ou en louant un vélo. 

Une Zone Spéciale de Conservation 
Aujourd'hui, l'Ile de Bréhat est classé zone spéciale de conservation au sein d'une très grande surface classée Natura 2000 (environ 40X20 kilomètres). La qualité et la quantité des habitats et des espèces le justifient pleinement. Plus de 120 espèces d'oiseaux, résidents ou migrateurs, fréquentent l'archipel. Il faut savoir que les estuaires à proximité du Jaudy et du Trieux sont des lieux de reproduction du saumon atlantique. Les phoques gris, principalement basés au Sept Iles voisines aiment à venir y séjourner car la nourriture y est assurée. Certains grands dauphins comme le Dauphin de Risso peuvent s'y attarder.   

Tri sélectif des déchets et station d'épuration 
Ces dernières années, l'île a su gérer nombre de dossiers épineux, comme le tri sélectif des déchets. Une politique de ramassage a été mise en place. Une incitation au compostage ainsi qu'une déchetterie ont vu le jour. Une barge débarrasse régulièrement l'île des matières comme le verre qui sont traitées sur le continent. Un autre point noir a été résorbé grâce à la mise en route d'une station d'épuration, ce qui soulage avantageusement une grande partie de l'est de l'île et en particulier les zones de mouillage avoisinantes. Une entreprise comme le rachat du moulin à marée du Birlot datant du 17ème siècle et sa restauration sont des initiatives bienvenues qui permettent de mettre en valeur le patrimoine local.  

Développement des énergies marines 
La mise en service d'un parc de 4 hydroliennes est programmée au large de Bréhat. Les turbines seront immergées à -35 mètres de profondeur sur les hauts fonds de la Horaine et permettront à 5000 foyers d'accéder, via le fournisseur national, à une énergie propre et durable. L'énergie qui sera acheminée par un câble sous-marin contournera Bréhat au nord pour atterrir à Launay, une commune très proche de Ploubazlanec où la mairesse défend ardemment le projet depuis ses premiers jours.

Gestion des zones de pêche 
La gestion de la ressource en Baie de Saint-Brieuc est un exemple à plus d'un titre. Une réglementation très stricte a été mise en place en accord avec les pêcheurs qui y adhèrent dans leur propre intérêt. Des efforts qui ont porté leurs fruits puisque cela a notamment permis d'assurer la survie de la coquille Saint-Jacques qui est un élément crucial de l'économie locale.