Bréhat - Restaurant du Manoir de Kermodest

Manoir de Kermodest @ Laetitia Scuiller EnezGreen

Le restaurant gastronomique de ce manoir des XVIe et XVIIe siècles, propose des menus raffinés et revisite les spécialités bretonnes et la cuisine du Moyen Âge. Évasions culinaire et temporelle garanties dans un magnifique parc chargé d’histoire et de culture celtique.

Construit sur les rives du Trieux au VXIIe siècle, l’élégant manoir de Kermodest a conservé tout son caractère authentique de l’époque. Subtile, la rénovation a été réalisée par un architecte local dans les règles de la tradition avec des matériaux nobles tels que le shiste, le grès et le granite. Située au cœur d’un parc de 16 hectares composé de vergers, bois et prairies, cette belle demeure est un véritable havre de paix où l’on se sent en harmonie avec la nature.

La navigation depuis Bréhat jusqu’à Pontrieux en passant par le château de la Roche-Jagut est magnifique.

Alliance des produits du terroir et produits de la mer, à l’image du Trégor

Une sensation qui se prolonge au niveau des papilles puisque tous les plats sont préparés avec des produits de saison de la région. Si tous les fruits, légumes, herbes et épices ne sont pas certifiés biologiques, ils proviennent de producteurs locaux soigneusement sélectionnés par Yann Couzigou. Le chef reste fidèle à ses maraîchers issus d’une filière agricole raisonnée auprès desquels il s’approvisionne sur les marchés de Paimpol et de Loguivy de la Mer. Quant aux poissons et coquillages, ils sont issus de la pêche du jour ou sortent directement des viviers du coin. Le chef jongle habilement entre les spécialités bretonnes et les recettes classiques, n’hésitant pas à allier produits du terroir et produits de la mer, à l’image du Trégor. Bar rôti au lard et ses légumes de saison, lieu en croûte viennoise, filet mignon à l’andouille de Guéméné… Les menus sont variés et garantissent des repas sains et équilibrés. Pensez à garder de la place pour les desserts, véritable spécialité du chef pâtissier, qui sont aussi inventifs que délicieux, tels que le croustillant aux noisettes composé de gavottes écrasées avec de la chantilly et du chocolat ou le Paris-Brest version moderne. Yann prend un plaisir fou à dépoussiérer les anciennes recettes et ça se sent...

Mise en valeur de l’histoire locale et de la Bretagne

Si la carrière de Yann Couzigou a débuté à Paris en tant que pâtissier traiteur dans l’entreprise familiale de la Butte aux Cailles où il a fait ses armes durant 30 ans, le Chef a toujours su qu’il retournerait un jour sur sa terre natale. Et sa terre natale, en l’occurrence le Trégor, il y est attaché. Petit-neveu d’Anjela Duval, la célèbre poétesse bretonne, Yann Couzigou est imprégné par l’histoire de sa région dont il tient à faire perdurer les traditions culinaires et à valoriser les saveurs. Après des recherches historiques, l’heureux propriétaire du manoir a découvert que le manoir de Kermodest était une ancienne dépendance du château de La Roche Jagu qui servait de ferme pour approvisionner le château. Un seau gravé sur les murs de la demeure arbore le blason de cette famille nantie dont Yann Couzigou pourra vous conter l’histoire devant un feu de cheminée. Le manoir dispose de trois magnifiques cheminées d’époque qui confèrent aux lieux une ambiance des plus authentiques.

Du jardin à la cuisine médiévale

Fort de cette connaissance historique, le Chef met un point d’honneur à immerger ses hôtes dans une ambiance traditionnelle et à leur faire explorer des recettes revisitées de la cuisine médiévale. « Méconnue, cette cuisine comporte beaucoup de légumes, ainsi que des gibiers et des poissons sans sauce ; elle propose des repas très sains qui se rapprochent des exigences diététiques actuelles » nous explique le restaurateur passionné qui en profite pour nous raconter l’origine de la crème chantilly inventée par Vatel lors d’une réception chez Condé... à Chantilly ! Passionnés par l’époque médiévale, Yann Couzigou et sa femme Catherine prévoient de créer un jardin médiéval au sein du parc qu’ils ont réhabilité eux-mêmes en s’inspirant des plantations du château de la Roche Jagut.

à retenir

Un magnifique domaine naturel chargé d’histoire ★

  • Le site : le manoir se trouve à Quemper-Guézennec au cœur d’un magnifique parc paysager de 16 hectares bordant le Trieux qui est le lien entre l’Armor et l’Argoat, « la mer et la terre ».
  • Spécificité des lieux : le Manoir de Kermodest est une belle demeure du 16 et 17e siècles rénovée qui était à cette époque une ancienne dépendance du château de La Roche Jagu. D’après Yann Couzigou qui a fait des recherches, la demeure était l’une des fermes manoirs qui approvisionnait le château. Kermodest un havre de paix idéalement situé pour goûter aux saveurs régionales et pour explorer une Bretagne authentique incarnée par l’île de Bréhat et la Côte de Granit Rose.
  • Accessibilité : idéalement isolé au cœur d’un parc paysager, le manoir de Kermodest se situe à 17 km de la gare de Guingamp, à 12 km de Paimpol et à 30 minutes de route de l’aéroport de Lannion.

Une volonté de promouvoir les saveurs locales et de revisiter la cuisine d’antan ★★

  • Engagement durable : après une carrière à Paris en tant que pâtissier traiteur dans l’entreprise familiale de la Butte-aux-Cailles, Yann Couzigou est revenu sur ses terres d’origine dans le Trégor. Avec sa femme Catherine, ils sont depuis 2004 les heureux propriétaires du manoir de Kermodest qu’ils ont rénové dans le respect des traditions. L’établissement est spécialisé dans les réceptions et dans la restauration. Le couple travaille avec une filière agricole raisonnée qui ne propose pas que des produits biologiques, mais des produits agricoles contrôlés et utilise les fruits de leur verger.
  • La mise en valeur de produits emblématiques de la région : raffinée, la cuisine du Chef s’inspire des saveurs locales et est élaborée uniquement avec des produits locaux de première fraîcheur. Le restaurateur a pris du temps pour choisir des producteurs de la région qu’il cherche à valoriser à travers ses plats. Ses menus mêlent subtilement les meilleurs poissons et coquillages locaux sortis du vivier aux légumes et charcuteries emblématiques de la région. Dépoussiérer les recettes d’antan et les spécialités traditionnelles est sa grande passion et il le fait avec brio.
  • Transmission du savoir-faire : Yann Couzigou ne manque pas une opportunité de transmettre son savoir-faire et sa passion aux élèves de l’école hôtelière locale.
  • Accessible aux personnes à mobilités réduites.

Une prestation de qualité ★★

  • Compétence : le chef breton, Yann Couzigou, détient le titre de Maître restaurateur.
  • Le restaurant : les repas sont servis dans la salle à manger dotée d’une belle cheminée datant du XVIe siècle et encadrée de murs de pierre. Les deux salles offrent au total une capacité de 45 couverts. Si le temps le permet, les repas sont servis sur l’agréable terrasse au bord de la piscine avec vue sur le magnifique parc.

NOTRE APPRÉCIATION

Site / environnement
1
Qualité prestation
2
Politique durable
2

Informations utiles

Tarif « à partir de » *: 25.00
* Un bon rapport qualité-prix avec un choix de menus à 25 €, 32 € et 40 €. Le couple organise près de 30 banquets de mariage tous les ans entre avril et novembre d’où la nécessité de réserver.
Période d'ouverture:
Les dîners et déjeuners sont servis uniquement sur réservation durant toute l’année à l’exception du mois de février.