Enez'actualité - Martinique

L’Energie Thermique des Mers, une solution durable pour les îles

Martinique - Laëtitia Scuiller EnezGreen

En Martinique, la PME Akuo Energy a lancé NEMO (New Energy for Martinique and Overseas), une centrale flottante dont l’objectif est de fabriquer de l’électricité grâce au différentiel de température qui existe entre les eaux de surface et les eaux profondes. Installée à 7 kilomètres au large de la côte ouest de l'île, cette centrale offshore de production d’Énergie Thermique des Mers de 16 MW, ancrée par 1 000 mètres de fond, devrait alimenter d'ici 2019 pas moins de 35 000 foyers martiniquais.

La Martinique est l’une des zones les plus prometteuses au monde pour l’exploitation de cette énergie renouvelable non intermittente et respectueuse de l'environnement

Jules Verne est le premier à avoir eu l'idée d'utiliser la différence de températures de la mer pour produire de l'électricité.En 1869, dans son livre Vingt mille lieues sous les mers, il écrit «J’aurais pu, en effet, en établissant un circuit entre des fils plongés à différentes profondeurs, obtenir l’électricité par la diversité de températures qu’ils éprouvaient».

Un siècle et demi plus tard, le projet NEMO pour "New Energy for Martinique and Overseas", mené de front par la DCNS et Akuo Energy, qui ont décroché 72 millions d’euros d'aides européennes, vise la “mise en place d’une centrale pilote Energie Thermique des Mers (ETM) pouvant alimenter 35 000 foyers” de l’ile de la Martinique". Installée à 7 kilomètres au large de Bellefontaine, cette centrale ETM offshore de 16 MW, grosse comme un paquebot et ancrée par 1 000 mètres de fond, doit être opérationnelle d’ici 4 ans. Elle produira de l’électricité de manière continue à la différence d'autres énergies renouvelables, et doit contribuer à la création d’emplois locaux.

Une énergie renouvelable inépuisable et permet de produire de l’électricité 24h/24 toute l’année

La localisation de la Martinique sur la ceinture tropicale en fait “l’une des zones les plus prometteuses au monde pour l’exploitation de cette énergie renouvelable non intermittente et le développement de cette technologie très respectueuse de l’environnement”, d'après les responsables du projet NEMO.

Le principe de l’ETM consiste à utiliser la différence de température entre l’eau de surface à environ 25°C et l’eau profonde (-1000m) à environ 5°C. Cette différence de température existant naturellement dans les mers tropicales constitue une énergie renouvelable inépuisable et permet de produire de l’électricité 24h/24 toute l’année. Contrairement aux usines marémotrices qui ne fonctionnent que quelques heures par jour lors des marées, la température des océans reste stable.

L'ETM est l'une des rares énergies renouvelables à produire sans intermittence, c'est-à-dire en continu, 7j/7, 24h/24 et qui répond aux besoins croissants en énergie des territoires tropicaux non interconnectés.

Sources : WorldWatch